Pour faire simple, très jeune, j'ai vu mon parrain Bernard Germain faire de magnifiques violons et violoncelles, je regardais et découvrais ma passion de la lutherie, l'art de transformer des bouts de bois en instruments de musique.

1995, âgé de 21 ans, un bac D en poche, je décide de réaliser ce rêve d'enfant, j'obtiens un CAP de menuisier clôturé par un stage court chez Franck Cheval ; je suis sûr de mon choix !

Des années de lutherie de garage, de musique et de vie associative débouchent sur un stage long auprès de Sylvain Hartwick, de 2004 à 2006, en lutherie électrique et acoustique.

C'est au cours de cette période que ma vie de luthier s'accélère poussée par l'idée de "l'Imago Guitare" : un concept de fabrication où je fusionne le tournage sur bois, la lutherie traditionnelle du quatuor et mes connaissances en lutherie "solid body".
Les 4 premiers prototypes sont tournés par mon amie Joce Naigeon artiste tourneuse sur bois, qui après m'avoir initié me laissera seul à la gouge. 2008, c'est à Saint-Étienne, ville de design et d'art, que je lance les machines, accueilli à "L'atelier des guitares" par Jérôme Martin.

Je décline le concept en flat top avec la ligne Folk, en arch top jazz avec la ligne Jazz en demi-caisse arch-top avec la ligne Electric, en cordes nylon avec la ligne Nylon, en basse arch top avec la ligne Basse.

L'accueil des professionnels et des musiciens me confirme que ce n'est que le début d'une longue histoire, s'écrivant au contact de votre sensibilité, de votre imagination et de vos rêves de nouveaux instruments pour les nouvelles mélodies de demain.